Principes de conception et composition formelle : mise au point et flou

L’anémone Hupehensis a été prise avec l’objectif macro de l’appareil photo APS-C. La netteté s’étend exactement sur le sujet principal au premier plan. La deuxième fleur, située à une distance d’environ 20 cm derrière elle, n’est plus dans le plan de mise au point et s’estompe. L’arrière-plan feuillu est encore plus éloigné du plan de mise au point et est flou sur une large zone, ce qui expose idéalement le sujet principal net.

Netteté réelle et artificielle

Avec l’appareil photo reflex, un téléobjectif moyen et une ouverture ouverte, le chapeau de soleil de la photo ci-dessus réussit à être complètement flou sur un arrière-plan absolument flou.

Si le même sujet est photographié avec le smartphone (qui a une ouverture fixe ouverte en grand), l’arrière-plan sera toujours plus ou moins net en raison de l’effet grand-angle (voir ci-dessus).

Une fonction supplémentaire de l’appareil photo du smartphone offre la possibilité de rendre l’arrière-plan flou.

En mode de prise de vue « ouverture » et avec la valeur de réglage 0,95, le flou n’est pas ajouté par l’ouverture du diaphragme, mais artificiellement par un procédé de compensation. Dans ce motif, le flou artificiel est réussi avec un réalisme étonnant.

Cachez simplement

Parfois, une profondeur de champ moindre est préférable.

Une netteté infinie grâce à l’empilage

Un gros plan avec une grande ouverture. Comment se fait-il alors que cette netteté soit si complète ? Elle est obtenue par l’empilement – une méthode de prise de vue qui consiste à prendre plusieurs photos à partir du même point d’observation (trépied). À chaque prise de vue, le point focal est déplacé d’une certaine valeur jusqu’à ce que tout l’espace de l’image ait été traversé.

Ce « focus shift shot » est automatiquement contrôlé par l’appareil photo du Nikon D850. Les régions nettes de chaque image individuelle sont ensuite traitées dans un programme spécial pour créer une photo nette globale. Il est ainsi possible de créer une profondeur de champ pratiquement infinie, même avec une grande ouverture.

Conclusion

Dans ce post, on vous a montré comment utiliser la netteté et le flou pour rendre votre image plus « excitante ».